Nos activités

post-it01-bande

Nous réalisons des diagnostics sur mesure qui cherchent à répondre à deux questions majeures :
Pourquoi existe-t-il des inégalités de traitement au sein d’une organisation ou d’un territoire et comment les corriger?

Ces diagnostics peuvent porter sur tout ou partie des activités d’une organisation.
Notre approche répond à la fois à une exigence intellectuelle et au besoin d’opérationnalité des professionnel-les.
Dans notre travail de diagnostic, nous apportons une vigilance particulière :
- À ne pas contribuer à des actions de « saupoudrage » répondant à une logique de marché et remplaçant un réel effort de réduction des inégalités ;
- À resituer l’égalité de traitement comme l’objectif premier des politiques d’égalité et de lutte contre les discriminations ;
- À rappeler que la lutte contre les discriminations ne se réduit pas à la question technique du choix, mais soulève bien la question des rapports de domination qui traversent notre société ;
- À proposer des préconisations réalistes : nous ne ré- pondons pas uniquement à la question du « que faire ? » mais également à celle du « comment faire ? » ;
- À co-construire avec chaque professionnel-le des réponses concrètes pour faire évoluer ses pratiques.

post-it02-bande

Nous formons les professionnel-les de tous les secteurs d’activités et dans tous les métiers.
Tout-e professionnel-le est amené à faire des choix, mais participe également de manière plus diffuse à la dynamique de son espace de travail. Il peut ainsi contribuer, consciemment ou inconsciemment, à des processus systémiques discriminatoires.

Nos formations visent, dans un premier temps, à doter les participant-es d’un cadre théorique interdisciplinaire permettant une compréhension approfondie des processus discriminatoires.
Dans un second temps, le cadre juridique de la lutte contre les discriminations et ses conséquences sur les pratiques professionnelles leur sont expliquées.
Enfin, les formations offrent aux participant-es un temps de réflexion privilégié sur leurs pratiques et les moyens de les rendre conformes au principe d’égalité de traitement.
La formation peut mener à un temps d’accompagnement des participant-es en vue de la construction d’un projet durable.
Toutes les formations ont pour but d’outiller les professionnel-les afin qu’ils soient en capacité de :

- développer et transmettre une culture de la non-discrimination ;

- évaluer les risques de discrimination ;

- définir les termes d’un projet pérenne ;

- réagir face à des situations discriminantes constatées et des conflits ;

- favoriser la mixité et l’égalité quand elle ne va pas de soi.

post-it03-bande

Nous proposons des ateliers de sensibilisation à la problématique des discriminations auprès des adolescents. Nous intervenons sur un mode ludique et interactif, avec deux objectifs : apporter des connaissances et déclencher du débat.

Nos actions dans le domaine de l’éducation sont nées :

1. D’un constat : dès leur plus jeune âge, les enfants sont exposés aux inégalités mais disposent de peu d’espaces pour en discuter et acquérir un sens cri- tique.
Nous pensons que le système éducatif français peut encore progresser en matière d’éducation et de sensibilisation aux différences, à la tolérance et à l’égalité des droits. L’acquisition d’une réflexion critique et auto- nome sur les concepts de « race », de « genre », de « handicap », d’« orientation sexuelle », de « conviction religieuse », etc., doit devenir une priorité. Ces critères, par lesquels nous nous définissons et nous (dé)valorisons, demandent en effet à être davantage examinés et discutés si l’on veut poser les bases d’une société tolérante, inclusive et véritablement égalitaire. Plus ces concepts sont évoqués tôt, plus les enfants et adolescents apprennent à les déconstruire, à les appréhender de manière ouverte et fluide et à se les réapproprier positivement.

2. D’une envie : celle de proposer un espace d’échange et de réflexion autour de ces concepts et de leur impact.
Les ateliers de sensibilisation permettent d’engager un débat en interrogeant les enfants et adolescents sur l’image qu’ils ont d’eux-mêmes et des autres. Il s’agit de leur faire prendre conscience, pas à pas, des stéréo- types qu’ils véhiculent. Il existe des situations d’inégalité au sein de tout groupe d’enfants ou de jeunes ; situations qui peuvent être sources de rejet, de frustration, de repli sur soi et/ ou d’échec scolaire. Il peut être difficile pour les enfants et adolescents d’en discuter hors d’un espace
de confiance dédié à ces problèmes particuliers. Nos ateliers per- mettent de créer cet espace en vue de libérer la parole.

post-it04-bande
Afin de déclencher une prise de conscience chez les professionnel-les et chez les jeunes, nous sommes convaincues qu’il faut privilégier les méthodes actives. Nous développons, par conséquent, des outils et moyens de communication originaux et interactifs. Ces derniers visent à diffuser une culture de la non-discrimination et à susciter/valoriser un engagement personnel et professionnel au quotidien.

À travers les supports que nous développons (site internet, réseaux sociaux, cahiers d’activités, jeux) le public est invité à :

- Réfléchir à l’impact des stéréotypes sur ses pratiques et ses relations aux autres et à soi-même. Certains outils contribuent, plus particulièrement, à faire émerger ou à renforcer un sentiment d’empathie, sentiment primordial dans la prise de position contre les discriminations.

- Sortir d’une potentielle passivité. Il est, en effet, communément reconnu que le recours à des activités, jeux et médias interactifs favorise une compréhension plus profonde des mécanismes discriminatoires.

- À s’impliquer subjectivement dans un espace de dialogue et de débat afin de favoriser l’échange de pratiques, vécus et ressentis. Nous nous basons sur l’idée qu’un savoir se construit plus efficacement par le biais d’une réflexion commune sur les expériences de chacun.

- À prendre connaissance de l’actualité internationale en matière de lutte contre les discriminations, afin de prendre conscience de l’ampleur des différents mouvements pour l’égalité et la justice et de renforcer le senti- ment d’appartenance à une communauté d’individus uni-es autour d’objectifs communs.